A travers sa Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, le Sénégal a procédé, ce vendredi, à une émission d’obligations par adjudication d’un montant de 57 milliards portant sur une maturité de 10 ans.

Le communiqué du ministère des Finances et du Budget précise qu’à l’issue de l’opération, sur des soumissions reçues de 68 milliards de F Cfa, correspondant à un taux de couverture de 123%, un montant de 57 milliards de FCFA a été retenu avec un taux moyen pondéré de 5,82 % contre un taux moyen pondéré sur le marché de 6,14 %.

Sélectionné pour vous : Situation du pays : la plateforme Avenir senegaal bi Nu Begg si prononcé

Les services d’Abdoulaye Daouda Diallo soulignent que « ces confortent le poste d’émetteur étatique de référence du Sénégal et constituant une sanction positive des résultats des investisseurs de la qualité de nos politiques et du cadre macro-budgétaire ».

Le communiqué indique que « cette intervention, qui entre dans le cadre des obligations de relance (ODR), a été réalisée avec la collaboration de l’Agence UMOA-Titres et de la BCEAO ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.