Assane Sarr ne s’attendait pas à vivre un tel scénario. Son colocataire, Aliou Diouf, s’est emparé de sa puce et carte Wave, avant de soutirer 710 000 francs dans son compte.

Poursuivi pour accès frauduleux dans un système informatique et vol, le prévenu a été traduit hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Sélectionné pour vous : Sénégal : Bonne nouvelle pour le groupe Wave

Quick taille, mine renfrognée, le trentenaire a nommé qu’il n’était pas maître de ses actes. «J’étais saoul. J’ai dérobé d’abord la carte. Je lui ai emprunté ensuite la puce, avant de retirer 710 000 francs dans son compte » à-il avoué, tout en prouvé avoir acquiert un portable. Aliou Diouf a promis de rembourser sa victime après son élargissement. « Je lui paiera 50 000 francs chaque mois », a-t-il déclaré.

Assane Sarr a indiqué qu’il vit sous le même toit avec le prévenu depuis sept ans.

« Je lui propose régulièrement du poisson et de l’argent. Le jour des faits, on m’avait emprunté mais des cartes sim. Quand on me l’a rendu, j’ai trouvé qu’elle ne fonctionnait plus. Je l’ai interpellé, mais il m’a rétorqué qu’il l’avait introduit dans sa bouche. Entre-temps, l’a subtilisé mais agite les cartes et vide mon compte. Le détenait 350 000 francs et un portable neuf au moment de son arrestation. Le reliquat appartient à mes collègues pêcheurs »at-il renseigné.

L’avocate de la société a requis un an de prison ferme. A sa suite, le président de la séance d’infliger une peine de trois mois ferme au prévenu et ordonné la restitution des 350 000 francs à la partie civile. Le prévenu devra également allouer 360 000 francs à sa victime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.