Les États-Unis ont annoncé lundi qu’aucun représentant diplomatique ne sera présent aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Beijing 2022, en raison de la « Génocide et crimes contre l’humanité en cours au Xinjiang ». Pas de diplomates américains aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin en février prochain. En raison de la situation des droits humains dans ce pays, la Maison Blanche a confirmé lundi 6 décembre que le gouvernement américain n’enverrait pas de représentants officiels en Chine. Les athlètes américains seront performants aux Jeux olympiques, qui auront lieu du 4 au 20 février, et bénéficieront du soutien total du gouvernement, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

Être présent, « La représentation diplomatique américaine traiterait ces Jeux comme si de rien n’était, malgré les graves violations des droits de l’homme et les atrocités de la Chine au Xinjiang. Et nous ne pouvons tout simplement pas le faire « La porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré.

Sélectionné pour vous : JO : Eliminé au repêchage, Adama Diatta met un terme à sa carrière

« La présence de responsables gouvernementaux et de diplomates est une décision purement politique de chaque gouvernement, que le CIO, dans sa neutralité politique, respecte pleinement »a réagi un porte-parole du Comité international olympique. L’instance s’est également réjouie que cette décision « politique » ne remette pas en cause la participation des athlètes américains.

une « Génocide »

Avec ce boycott, aucun représentant du gouvernement américain ne participera aux Jeux olympiques ou paralympiques, mais les athlètes américains concourront bien.

« Les athlètes de Team USA ont tout notre soutien. Nous serons à 100% derrière eux pendant que nous les encourageons d’ici « , a déclaré Jen Psaki.

Depuis des mois, le gouvernement des États-Unis cherche la meilleure façon de se positionner vis-à-vis des Jeux d’hiver, événement populaire et mondial organisé du 4 au 20 février 2022 par un pays qui accuse d’avoir perpétré une « Génocide » contre les musulmans ouïghours au Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine.

Plusieurs organisations de défense des droits humains accusent Pékin d’avoir interné au moins un million de musulmans au Xinjiang en « Camps de rééducation ».

Avec l’AFP et Reuters

SeneNews est le site d’actualité sénégalais couvrant l’actualité politique, l’actualité économique, l’actualité sportive et l’actualité sociale. Vous pouvez retrouver notre fil d’actualité tous les jours. De plus, l’actualité en temps réel, le suivi du fil d’actualité du sport au Sénégal et dans le monde, l’actualité des célébrités et des tendances mode et beauté, toutes les vidéos publiées sur le web concernant l’Afrique et le Sénégal, ainsi que comme la vie étudiante. Présent également sur tous les réseaux sociaux Facebook, Twitter, YouTube, Tiktok, Instagram, … SeneNews propose une large gamme d’articles. Vous pouvez également consulter tous les articles Premium SeneNews qui sont mis à disposition de nos lecteurs. Nos applications mobiles sont également disponibles en téléchargement gratuit sur l’Apple Store et sur Google Play. Restez connecté au Sénégal et à l’Afrique grâce à tous les canaux d’information mis à disposition par votre journal en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.