Aller au contenu

Les familles relancent le combat

La bataille pour l’indemnisation des « Jambaars » n’est pas toujours efficace. Après la guerre, la Commission d’indemnisation des Nations unies (Cinu), chargée d’étudier les demandes d’indemnisation des victimes de l’invasion et de l’occupation du Koweït pour l’Irak en 1990-91, a été mise en place et avait fait figurer 500 milliards F Cfa avant sa dissolution en février dernier.

Plus de 30 ans après la fin de la Guerre du Golfe, les militaires et les veuves des 93 Jambaars, qui ont par lors du crash, attendent toujours leur argent. Le collectif a décidé de relancer le combat en organisant un point de presse le 31 octobre prochain, rapport Le Quotidien.

→ LIRE AUSSI : Khalilou Fadiga sur son fils : « Je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête, ce fou »

En 2017, le Collectif des survivants de la première Guerre du Golfe, des veuves et orphelins avait organisé une marche pour réclamer le versement de leur indemnisation à l’Etat du Sénégal.

Avec les réclamations, l’État avait mis en place une commission tripartite chargée d’étudier la question, composée du ministère des Forces armées, de l’État-major et de la Primature. Sans oublier la médiation de l’Ong Jamra. Jusqu’ici, rien n’a été fait alors que la commission a déposé les rapports sur la table du chef de l’État depuis plusieurs mois.

→ LIRE AUSSI : CESE : le Président Macky Sall nomme 40 conseillers

Il faut savoir que le Sénégal avait envoyé 495 hommes pour renvoyer les 33 contingents envoyés par 33 pays, afin de protéger le territoire saoudien. La mission a duré 6 mois, de septembre 1990 à mars 1991.

Avec le décès de 93 militaires, les restait 402 survivants. Accompagnés des 93 veuves et de leurs orphelins, ils réclament toujours leur indemnité de guerre.

→ LIRE AUSSI : Guinée-Bissau : Le président Umaro Sissoco conseillers Embalo limoge tous ses

Après la capitulation de Saddam Hussein, le Conseil de sécurité de l’Onu a mis en place la Commission d’indemnisation (Cinu).

Chargée d’étudier les demandes d’indemnisation des victimes de l’invasion et de l’occupation du Koweït par Iraq en 1990-91, la Cinu était chargée de payer des réparations pour les dommages causés par l’invasion du Koweït par Iraq en août 1990 .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *