Le président de l’Union sociale et libérale (USL) Me Abdoulaye Tine avait introduit une requête sur le parrainage. Ce matin la cour suprême de Dakar se prononcea sur affaire ici opposée à l’avocat et l’Etat du Sénégal. Me Abdoulaye Tine demande « la suppression de l’arrêté n° 004071 du 3 mars 2022 du ministre de l’Intérieur fixant les modalités du parrainage des lois du 31 juillet 2022 ».

La cour suprême statuera sur cette demande introduite par Me Tine. L’avocat sera représenté par son confrère Me Assane Dioma Ndiaye. Si la robe noire n’est plus au greffe de la cour de justice du CDEAO rendu le 28 avril 2022. Cette cour a ordonné à l’Etat du Sénégal de « retirer le système illégal de parrainage dans un délai de 6 mois « . Me Abdoulaye Tine et ses camarades accusent le ministre de l’intérieur Abdoulaye Félix Antoine Diome d’excès de pouvoir

Sélectionné pour vous : Parrainage 2022 : Les recours de l’opposition, une pomme de terre chaude dans la main des 7 sages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *