Ici Macky Sall participe à la 77e session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York est l’attraction du sommet. D’après L’OBS, les chefs de l’Etat sénégalais font partie des personnalités les plus sollicitées.

La preuve, les audiences qui sont demandées et les invitations reçues par son cabinet. C’est le patron de l’Onu, Antonio Guterres, qui est le premier à demander à s’entretenir avec Macky Sall après que les Etats-Unis, pays hôte, lui ont fait l’honneur de lui céder sa deuxième place dans l ‘ordre de prise de parole.

→ LIRE AUSSI : L’étudiante dérobe un iPhone 13, 8 perruques de cheveux naturels pour payer sa droguer

Ce qui apparaît, selon une note de la présidence du Sénégal, un privilège sous l’angle d’une marque d’admiration à l’endroit du Sénégal et de son Président.

La journée d’hier fut très chargée pour le président de la république qui a participé à un panel sur le financement de l’éducation avant d’accorder une audience à l’ancien président nigérian, Mahamadou Issoufou, désigné par Guterres pour diriger une équipe de haut niveau sur la sécurité et le développement au Sahel.

→ LIRE AUSSI : Direction des Impôts ou Assemblée nationale : Le choix fort pris par Birame Souleye Diop !

Les audiences du chef de l’État se sont poursuivies avec des rencontres avec le Premier ministre danois, la Directrice exécutive de la Directrice générale de l’UNICEF, Catherine Russels.

Il a également eu des entretiens avec le Chancelier allemand, Olaf Scholz et le Président des Comores. Mercredi, la débute sa journée avec un petit déjeuner avec la délégation française menée par le Président Macron.

→ LIRE AUSSI : Météo : Anacim annonce des orages et pluies

Ensuite, il recevra, tour à tour, le Président iranien et le Premier ministre du Portugal.

Corn, oui Macky Sall est considéré au sein des Organisations internationales comme un chef d’Etat exemplaire et modèle, ce n’est pas le cas chez ses compatriotes notamment ceux qui vivent aux Usa.

Et ce paradoxe ! Le séjour du chef de l’Etat à New York a été encore très mouvementé. Les Sénégalais vivant au pays de l’Oncle Sam lui ont réservé un accueil hostile.

En effet, Macky Sall a été vilipendé, hier mardi, devant le siège de l’UNU par une foule qui a brandi des pancartes évoquant les scandales économiques et les faits constitutifs de recul démocratique.

Le président de la République séjourne aux USA pour les besoins de la 77e session annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. On peut lire sur les brandies pancartes : « Macky Sall dictateur », « Macky Sall despote ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.