Le chef de l’État aurait recruté un cabinet américain dans Mercury Public Affaires de Kirjas Global pour soigner son image et faire du lobbying pour préparer le 3e mandat.

En réalité, la tache de ce Cabinet international américain de lobbying est de vraisemblablement rendre sa candidature en 2024. Le Témoin parle d’un contrat juteux de 2 milliards 40 millions Fcfa qui va prendre effet en janvier 2022, soit à un mois de la Présidentielle de 2024 .

Sélectionné pour vous : 3e Mandat : ​​Dr Abdourahmane DIOUF (AAR Sénégal) avertit Macky Sall

Le contrat est conclu pour une durée d’une durée de 24 mois et prend fin le 31 décembre 2023. En échange des services du sous-traitant, l’entrepreneur principal (l’Etat du Sénégal) doit payer au cabinet 130000 dollars soit 85 millions FCFA par mois , au prorata pour tout mois partiel, facturé mensuellement pendant la durée, facture à envoyer à l’adresse indiquée par écrit par le client.

Le Sénégal paiera chaque facture qui lui sera soumise par le sous-traitant conformément à son annexe 3 et autrement avec les accords de versements, en fonds compensés dans les 10 jours suivant la réception…

Mais en plus, l’Etat remboursera le sous-traitant de toutes les dépenses professionnelles engagées et documentées dans le cadre de la fourniture des services …

Une liste ici comprend des dirigeants politiques étrangers, de parlementaires, d’institutions internationales, d’activistes, de la société civile et de faiseurs d’opinions (médias et réseaux sociaux) à être soigneusement élaborée.

Dans cette opération de charme, en dehors du Sénégal, une soirée accent mis sur l’Europe, l’Asie, l’Amérique et l’Asie, avec des visites spéciales de responsables de gouvernement et de représentants de partis politiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.