Ça manœuvre ferme pour le Perchoir de l’Assemblée nationale. Ousmane Sonko et Me Abdoulaye Wade ont déjà choisi leur candidat pour diriger la présidence de l’Hémicycle.

En coulisse, il y a des intrigues et aussi des alliances, avec en toile de fond l’élection du président de l’Assemblée nationale et des postes stratégiques comme la question, la commission de comptabilité et de contrôle… Et le choix des groupes parlementaires.

→ LIRE AUSSI : Officiel : Jeudi 15 septembre 2022, dates du Grand Magal de Touba 2022

Bes Bi dans sa parution du jour, informe que Me Abdoulaye Wade a fait son choix. Le élu Mamadou Lamine Thiam pour la présidence de l’emblée nationale.

Les dirigeants de Pastef seraient en train de travailler à faire passer Lamine Thiam au Perchoir au détriment de Barthélémy Dias.

→ LIRE AUSSI : Mame Mbaye Niang : « Macky Sall peut bel et bien briguer un troisième mandat »

Ce, sous le prétexte de présenter la coalition inter Yewwi-Wallu. Et pour les Pastéfiens, rapport Le Quotidien, la candidature de Lamine Thiam a plus de chances de passer, parce qu’elle pourrait plaire à la coalition du pouvoir.

«Lamine Thiam est un candidat de compromis, et plein d’expérience. Ancien theseur, the connait bien les rouages ​​du Parlement, et n’est pas susceptible de chercher à créer des conflits au sein de l’Assemblée. C’est un homme de consensus », justifie-t-on.

→ LIRE AUSSI : Déforestation au Sénégal: A Sédhiou, les images alarmantes d’un massacre de caïlcedrats, ces arbres centenaires

La 14ème législature sera installée le 12 septembre. Là soir la fin d’une longue attention après les élections législatives du 31 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.