Aller au contenu

Mesures de précaution prises par l’Etat du Sénégal

En réponse au discours anti-migrants en Tunisie, le Sénégal prend des mesures de précaution. En particulier, le ministère sénégalais des Affaires étrangères a demandé à l’ambassadeur du Sénégal à Tunis de mettre en place une cellule de crise pour assurer la protection de nos ressortissants et de leurs biens.

In extenso, le communiqué du ministère des Affaires étrangères :

→ LIRE AUSSI : DECRYPTAGE : Racisme en Tunisie, comment le Sénégal peut-il se faire respecter ?

« Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur suit de près la situation en Tunisie concernant les migrants d’origine subsaharienne. A cet égard, le Ministère rappelle l’attachement particulier du Sénégal à la sécurité des communautés sénégalaises, où qu’elles résident et en toutes circonstances.

→ LIRE AUSSI : Les Africains sont chassés et nos dirigeants se taisent, SEN Frapp

En conséquence, l’Ambassadeur du Sénégal en Tunisie a été instruit de mettre en place une cellule de crise pour assurer la protection de nos ressortissants et de leurs biens. Les numéros verts suivants ont été mis en place à cet effet : 00221775546 (NhatsApp) – 00216 50840908 (00216 55358834).

L’Ambassade reste également en contact avec les responsables des associations sénégalaises en Tunisie. Le Ministère exhorte les compatriotes dans ce pays à rester calmes et sereins.

→ LIRE AUSSI : Tunisie : des centaines de manifestants descendent dans la rue pour dénoncer le discours officiel « raciste ».

comm - Senenews - Actualités du Sénégal, Politique, Economie, Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *