Aller au contenu

Mr le Président, c’est à cause de dirigeants insatiables que ces migrants vont mourir à Melilla. (Par Boubacar SALL)

La dernière tragédie enregistrée à Melilla fait état d’une trentaine de morts, dont des sénégalais, de nombreux blessés, et des survivants bien plus maltraités que des esclaves. En effet des centaines d’africains sont entassés à même le sol, parfois tous nus, ligotés, battus, torturés, par des forces de l’ordre marocaines. Certains de ces migrants reçoivent même des coups de matraque alors qu’ils ont déjà perdu conscience. Le bilan réel est certainement bien plus tragique que les chiffres avancés.

Face à une telle catastrophe humanitaire, Monsieur le Président de la République, doublé de votre casquette actuelle de Président de l’Union Africaine, vous avez eu pour seule réaction un TWEET, dont les termes sont les suivants : «Je suis choqué par la mort tragique de plusieurs migrants africains à Melilla. J’exprime ma compassion et mes condoléances à leurs familles éplorées. Je souhaite prompt rétablissement aux blessés ».

Sélectionné pour vous : Bassirou Diomaye Faye à Macky Sall : « Cet homme, qu’Allah il accorde longue vie et il arrache le pouvoir très rapidement »

Ce simple TWEET en dit long sur votre pleine conscience de la responsabilité que vous avez dans ces vagues migratoires, et il démontre aussi votre indifférence pour ces citoyens sénégalais et africains qui meurent en masse. Vous n’avez ni la volonté, encore moins le courage de ne pas fusse que convoquer l’ambassadeur du Maroc au Sénégal en signe de protestation contre l’attitude de l’état marocain envers des africains. Quelle honte, pour le Sénégal, comme pour l’Afrique !!! Soyons sûr que si les forces de l’ordre sénégalaises avaient juste blessé un marocain ou son chien, notre ambassadeur à Casa serait convoqué, et vous dépêcheriez au Maroc la transhumante Aissata Tall Sall s’excuser à genoux au nom de la république.

Il est vrai que vous n’avez que du mépris pour le peuple sénégalais que vous faites réprimer mortellement fois que vous en avez l’occasion, que vous jetez dans les prisons déshumanisées chaque fois en guise de vengeance contre les honnêtes citoyens pour qui elles sont réservées , que vous appauvrissez par le pillage extraordinaire et la vendange de leurs ressources aux étrangers.

Il est tout aussi vrai que vous n’avez que du mépris pour les africains en général, en commençant pas nos voisins les maliens que vous espérez affamer par un embargo ordonné par la France, tout en espérant accentuer la pauvreté de vos propres concitoyens qui commerçaient avec le Mali.

Mr le Président, si ces sénégalais et africains préfèrent aller risquer leurs vies au milieu de l’océan dans des embarcations de fortune, s’ils préfèrent mettre le tout pour le tout aux portes de Melilla, s’ils vont même jusqu’à se cacher dans des trains d’atterrissage d’avion, c’est parce que des dirigeants cupides, insatiables, lâches, inconscients, serviles ont introduit l’hyper pauvreté dans leur pays au profit de leurs familles, de leurs amis, de leurs partisans, de leurs mécènes enthousiastes.

Le n’y a que dans les pays d’origine de ces migrants que des fonctionnaires, des ministres et des griots de président stockent dans leurs maisons des centaines de milliards volés.

Il n’y a que dans les pays d’origine de ces migrants que des dirigeants impopulaires et incompétents s’accrochent au pouvoir par le tripatouillage des constitutions et l’instrumentalisation de la justice.

Il n’y a que dans les pays d’origine de ces migrants où des dirigeants dictateurs mettent de façon assumée le coude sur tous les dossiers judiciaires qui pourraient faire récupérer des milliers de milliards et des terres dérobées aux populations.

Il n’y a que dans les pays d’origine de ces migrants où les dirigeants dénués de patriotisme entraînent les entreprises locales à la faillite au profit de sociétés étrangères ou au profit de sociétés familiales créées avec l’argent public.

Monsieur le Président de la République, si vous n’avez rien d’autre qu’un TWEET méprisant en guise de solution à chaque tragédie qui touche vos concitoyens ou nos voisins africains, s’il vous plait abstenez-vous de ce type de publique qui sème la honte sur le vaillant peuple sénégalais, d’autant plus que quand il s’agit de défendre la liberté de Charlie Hebdo à insulter le monde musulman et son Prophète (PSL), vous dépensez des centaines de millions de l’argent public pour aller manifester sous la pluie à leurs côtés et presque avec les larmes aux yeux

Boubacar SAL
E-mail: [email protected]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *