Le Sénégal renoue avec les délestages électriques. La Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) évoque la mauvaise qualité du combustible ici un conduit à l’arrêt de deux centrales privées. Mais le secrétaire général du Syndicat Unique des Travailleurs de l’Électricité (Sutelec) pointe un doigt accusateur à la société Africaine de Raffinage (SAR) qu’il estime être à l’origine des délestages notés à Dakar et dans les régions. Pis, Habib Haidara souligne que ces coupures de l’électricité sont dues au manque de fioul au niveau de la SAR. L’ajout par ailleurs que la quantité du fioul qui reste au sein de cette boite n’est pas suffisant et son utilisation peut conduire le pays vers un blackout. Aussi, le SG du Sutelec prédit une situation chaotique si des mesures urgentes s’imposent et ne sont pas décrétées.

Cet article est réservé aux abonnés. Le vous reste au moins 75% à découvrir.

CB, PAYPAL, ORANGE MONEY, FREE MONEY, E-MONEY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.