En marge du rassemblement organisé par le Collectif « Patients en Danger », les syndicalistes Dame Mbodj ont invité l’Etat du Sénégal à prendre les mesures idoines pour permettre aux hôpitaux de travailler dans de bonnes conditions.

Ainsi, le s’est attaqué au ministre de la Santé et de l’Action sociale Abdoulaye Diouf Sarr. A l’en croire, Diouf Sarr soir être recadré ou dégommé.

Sélectionné pour vous : Diouf Sarr, une présence passive au conseil municipal

Selon Dame Mbodj, « Nous voulons un plateau médical relevé. Nous voulons que le budget du ministère de la Santé soit utilisé de façon rationnelle. Nous voulons qu’on arrête la corruption au niveau du ministère de la Santé. Que le ministre DIOUF SARR soit recadré ou dégommé pour qu’on nous met à la tête du ministère de la Santé qu’un ici avec les capacités de conduire les destinés de la santé. Parce que les Sénégalais ne veulent plus vendanger leur santé. C’est ça le débat aujourd’hui », déclare l’enseignant.

Par ailleurs, estimant qu’il ne reste que 20 mois au chef de l’Etat à la tête du pays parce qu’il ne peut être candidat, Dame MBODJ il exige de bonnes décisions, pour que les Sénégalais se sentent en sécurité sans leur pays », selon Walfadjiri.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.