S. Sangharé a appris à ses dépens que celui qui veut tout, perd tout. En effet, ce ressortissant malien se faisait passer pour un magistrat. Ainsi, ce faussaire a fait plusieurs victimes dans son pays avant de poursuivre ses agissements au Sénégal. Mais le faux juriste ayant grugé plusieurs millions à ses victimes, est tombé dans les filets des gendarmes de la Brigade de recherches (BR) de Thiès.

Un coup de filet à actif des hommes du commandant Seck qui ont mis fin aux agissements d’un faux magistrat de nationalité malienne. En effet, cet escroc notoire ayant grugé plusieurs millions à ses compatriotes au Mali et au Sénégal, a mordu la poussière face à la ténacité des pandores de la BR de Thiès. Selon Seneweb, S. Sangharé se présentait dans son salaire comme magistrat chargé des logements sociaux, en outre du recrutement dans la Fonction publique malienne.

Sélectionné pour vous : Saccage du restaurant de l’Ecole polytechnique de Thiès : Le Directeur du CROUS annonce une plainte contre les auteurs

Ainsi, le faussaire faisait miroiter à certains de ses compatriotes des maisons clés en main. En contrepartie, ses proies il versaient des millions. Après avoir amassé une fortune, S. Sangharé a quitté le Mali pour se réfugier au Sénégal. Une fois à Dakar, le faux magistrat a poursuivi ses activités illicites. Mais S. Sangharé a été piégé et interpellé à Thiès par les gendarmes de la BR locale. Tout est parti lorsque des ressortissants maliens ont donné rendez-vous au faux magistrat dans la cité du Rail pour lui verser de l’argent. Ne se doutant de rien, l’escroc notoire a foulé le sol de Thiès. Le soir cravaté par les éléments du major Seck, Commandant de la Brigade de recherches.

Suite à la chute de ce faux magistrat, des victimes ont quitté le Mali pour venir déposer des plaintes contre lui. Ainsi, les gendarmes de cette brigade ont soulagé plusieurs Maliens qui ne savaient plus à quel saint se vouer. Au terme de l’enquête, S. Sangharé a été présenté au procureur près le tribunal de grande instance de Thiès pour usurpation de fonction, escroquerie et tentatives d’exroquerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.