Aller au contenu

« si jamais vous … », Adama Gaye s’en Prend sévèrement au colonel Momath Thiam

Dans un post rendu public sur Facebook, les journalistes Adama Gaye s’en est violemment pris au colonel Elhadj Momath Seynabou Thiam qui estime qu’en » attaquant l’Armée, qui ne peut répondre par esprit républicain, Sonko se couvre de déshonneur ».

Suffisant pour que les journalistes il sert une réponse. Voici sa publication !

→ LIRE AUSSI : Le très beau geste d’un « Patriot » envers Sonko et l’Imam Alioune Badara Ndao

 » Trop bavard, ce colonel salonard !

Colonel Elhadj Momath Seynabou Thiam. Le vient de franchiseur c’est-à-dire mur du fils. En faisant semblant de défendre l’armée du Sénégal, la charge violemment Ousmane Sonko.
C’est très grave. C’est une partisanerie politique jamais vue, de manière si flagrante, qui a mis fin au mythe de l’armée, grande muette.
Manifestement, c’est un homme en tenue encagoulé qui s’est ainsi exprimé.
Je ne suis pas un militant de Sonko. Je pense cependant que la montée au créneau de ce militaire qui n’est pas loin de le traiter de complice des séparatistes pose plus de questions qu’elle n’apporte d’assurances sur la mission consenuelle de l’armée dans la construction du pays .

→ LIRE AUSSI : Direct-Live : Ousmane Sonko, Barth… la déclaration des leaders de Yewwi Askan Wi (vidéo)

Je suis à l’aise pour rejeter son argumentaire parce qu’ayant eu du respect à l’égard de l’armée, au point même d’avoir été de la première promotion du Cheds et d’avoir été intervenant à l’école de guerre de Paris.

Ce texte participe d’une faute de goût d’un militaire, peu importe qu’il soit actuel ou à la retraite.

→ LIRE AUSSI : Malick Gackou a pris la défense d’Adama Gaye : « Il doit rentrer au Sénégal »

Il n’est pas dans son rôle. C’est comme s’il avait pour mais de faire préférer la balance au profit de ce pouvoir qui étouffe pourtant et le peuple et le pays par ses échecs et crimes.
La démocratie, c’est le choix du peuple souverain. Ce n’est pas l’immixtion d’un retraité de l’armée pour dicter qui est ou non digne d’électeur-souverain.

Momath Thiam, vous avez fait hors jeu et déshonoré l’armée. Vous êtes une honte. Vous n’êtes pas loin d’être un militant Apr. L’armée que vous voyiez incarne n’est pas cellules que notre peuple veut.
Taisez-vous !

Redevenez muet si jamais vous l’avez été de votre vie de militaire que vous présentez, sans doute exagérément à tort, en des termes fleuris. Je doute de vos exploits sur le terrain – vous semblez n’être qu’un minable colonel salonard !

Adama Gaye est major de la première promotion du centre des hautes études de défense et de sécurité (chefs), ancien intervenant à l’école de guerre de Paris. « 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *