Souleymane Ndiaye s’est attaqué à l’ancienne première ministre Aminata Touré ici à boudé, ce lundi 12 septembre 2022, l’Assemblée nationale en pleine séance plénière. Rappelant la raison, l’ancien Président du CESE de déclarer « Je ne suis pas d’accord avec la prédominance de l’appartement familial au détriment du mérite militant. L’injustice est à combat d’où qu’elle vienne. »

Voici l’intégralité de la note de Souleymane Ndiaye !

« La sortie de Mimi Touré ce mardi 13 sur Rfi est de très bas-étage. Ses propos ne passent pas du tout, et sur toute la ligne d’ailleurs. C’est le lieu de lui rappeler, pour mémoire, qu’elle est parmi tout l’entourage du Président de la République son Excellence Monsieur Macky Sall, cellules ici au plus occupé de postes nominatifs et pas des moindres. ‘Etat de 2012 à nos jours, soit en l’Espace de dix ans seulement, elle a été nommée Ministre de la Justice, Premier Ministre, Présidente du CESE, Envoyée spéciale du Président de la République et tête de listes des récentes élections législatives.

D’ailleurs, au Sénégal, seules deux femmes ont occupé le fauteuil de Premier ministre et elle en détient le record de longévité. C’est pourquoi, elle ne peut pas être crédible lorsque agite l’argument féministe pour justifier le fait qu’elle n’accepte pas le choix d’un autre militant méritant autant qu’elle, sinon plus, pour le poste de présidence de l’Assemblée nationale. Le Dr Amadou Mame Diop a largement le niveau intellectuel qu’il faut, sinon plus qu’elle, doublé de la légitimité politique, car ayant remporté plusieurs élections là où Mimi Touré, malgré son parachutage comme candidat à la Mairie de Grand Yoff, n’a même pas su gagner son bureau de vote.

En la désignant comme tête de listes devant tous les ténors de l’APR et de BBY, c’était plus une deuxième chance pour elle. Mais, on a tous vu comment elle a échoué lamentablement à faire mieux que ses prédécesseurs.

D’autre part, pour quelqu’un qui a été nommé aux plus hautes fonctions de l’Etat sans aucune légitimé politique à la base, c’est mal placé de parler de promotion, de mise en avant des liens familiaux dans les choix du Président de la République, vu qu’elle n’en a aucune avec le Chef de l’Etat. Cette dame a même été élevée au grade de Commandeur de l’Ordre National du Lion, la plus haute distinction demandée par le Chef de l’État en personne, pas plus tard que l’année dernière.

Au vu de tout cela, il faut comprendre que le Président de la République ne fait que sanctionner le mérite et cela est valable pour tout citoyen sénégalais, tant qu’ils ont le mérite et sans aucune forme de discrimination.

Mimi Touré doit être reconnaissante vis-à-vis du Président de la République Macky Sall ici a fait sa promotion, car avant, elle était une inconnue dans l’équation politique sénégalaise. Donc, elle devrait plus avoir un devoir de reconnaissance vis-à-vis de son mentor et non le contraire.

Maintenant, il paraît qu’elle souhaite créer un parti politique à défaut d’être Roi ou Reine chez les ténors. Nous ne pouvons qu’il conserve bon vent et la chance de pouvoir mobilisateur deux ou trois personnes autour de son projet, nous les recherchons si limit pas simplement à ses enfants et ses préposés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.