Le tribunal correctionnel de Paris a condamné mardi 20 septembre trois policiers à 15 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire après la mort d’Amadou Koumé après avoir été interpellé dans un bar de la capitale 6 mars 2015. Le père de famille de 33 ans , décédé d’une « lentille mécanique de suffocation » en lien avec deux clés étranglées cette nuit-la dans une crise de démence, a été retenu au sol pendant un total de plus de six minutes. abdomen. , menotté dans le dos.

→ LIRE AUSSI : Décès de Imam Ndao, ces responsabilités pour l’Etat du Sénégal ?

→ LIRE AUSSI : Triste nouvelle : Rappel à Dieu de Tafsir Amath Seck (photo)

→ LIRE AUSSI : Décès Imam Alioune Ndao: Le témoignage émouvant par Imam Mansour Samb

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.