Étudiant de première année au département d’anglais de l’Université Cheikh Anta Diop, M. Séne est actuellement en mauvaise posture. Il a été inculpé le 19 décembre du commissariat de Point E pour tentative de viol. Le jeune homme a eu l’audace de se rendre sur le campus social de l’Ecole Supérieure Polytechnique (Esp) qui se situe à l’intérieur de l’UCAD, avant d’entrer dans une chambre d’étudiant. Cette dernière, qui dormait profondément, a eu la surprise de sa vie lorsqu’elle a senti une présence humaine derrière elle.

Monsieur Sène, qui avait pris soin de se déshabiller, n’avait rien trouvé de mieux que de s’allonger à côté de la jeune fille, avant de commencer à lui caresser les seins. Un acte qu’il regrettera toute sa vie, puisqu’il s’est perdu à cause des cris de la fille qui a alerté les gardes. Sous contrôle et conduit à la police, il a commencé à verser dans le dilatateur, servant une version cousue avec du fil blanc. Il a expliqué qu’il s’était trompé de chambre car il cherchait un certain « Fred ». Mais lorsqu’il a senti l’étau se resserrer sur lui, il a fini par faire une confession détaillée, affirmant qu’il ne pouvait pas résister à la beauté de la fille qui était seule.

Sélectionné pour vous : Émeutes internes : encore une mauvaise nouvelle à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar !

« Je n’ai pas pu résister à sa beauté… »

Dans sa plainte, l’étudiante qui est hébergée au Pavillon F de l’Esp, a expliqué que les événements se sont déroulés vers 3 heures du matin. Cette nuit-là, dit-il, il était dans les bras de Morpheus lorsqu’il sentit une présence humaine derrière son dos. En fait, l’intrus qui s’était occupé de se déshabiller plus tôt était allongé derrière elle. Et comme si cela ne suffisait pas, il commença à enlever les vêtements de la fille avant de la caresser. Paniquée, l’étudiante a déclaré avoir pleuré de toutes ses forces pour se détacher de l’étreinte de son bourreau, qui commençait déjà à ressentir du plaisir.

En effet, M. Séne n’en est pas à son coup d’essai, si l’on en croit l’un des agents de sécurité en poste là-bas. Selon ce dernier, le lundi 13 décembre, le prévenu s’était présenté au campus social et avait commis des actes similaires sur un autre étudiant de FO Seck. Sauf que ce jour-là il avait réussi à disparaître dans la nature avant d’être arrêté. Mais dans ce cas, poursuit le gardien, ce dernier qui l’avait rencontré à l’entrée du campus, avait demandé à aller aux toilettes. Mais quand, après plusieurs heures, il ne la vit plus sortir des toilettes, il commença à craindre le pire. Voici comment elle a décidé de le trouver. L’affaire sera prochainement jugée devant le tribunal de grande instance de Dakar, statuant pour flagranza di delicto.

SeneNews est le site d’actualité sénégalais couvrant l’actualité politique, l’actualité économique, l’actualité sportive et l’actualité sociale. Vous pouvez retrouver notre fil d’actualité tous les jours. De plus, l’actualité en temps réel, le suivi du fil d’actualité du sport au Sénégal et dans le monde, l’actualité des célébrités et des tendances mode et beauté, toutes les vidéos publiées sur le web concernant l’Afrique et le Sénégal, ainsi que comme la vie étudiante. Présent également sur tous les réseaux sociaux Facebook, Twitter, YouTube, Tiktok, Instagram, … SeneNews propose une large gamme d’articles. Vous pouvez également consulter tous les articles Premium SeneNews qui sont mis à disposition de nos lecteurs. Nos applications mobiles sont également disponibles en téléchargement gratuit sur l’Apple Store et sur Google Play. Restez connecté au Sénégal et à l’Afrique grâce à tous les canaux d’information mis à disposition par votre journal en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *