Un scandale financier sans précédent étalé sur 22 ans éclabousse Dakarnave.

L’État du Sénégal, Dakarnave et la société portugaise Lisenave International Sa ont signé une concession de concession de 25 ans pour l’exploitation et la gestion des infrastructures de réparation navale.

Sélectionné pour vous : Licenciement de plusieurs travailleurs : Dakarnave sort du silence

Comme l’autoroute à péage, ce contrat est la preuve sans appel d’un enrichissement sans cause de la société portugaise Lisenave International Sa.

Un contrat plus que Léonin dont Macky Sall avait demandé la révision sans délai, car il est plus que défavorable à l’État du Sénégal.

La preuve ? Alors que son chiffre d’affaires annuel tournait autour de 20 milliards Fcfa, Dakarnave n’a eu, en 2020, que 12 milliards.

Sur ce montant, comme c’est le cas depuis 1999, compte tenu de la signature de la convention sous le régime socialiste, seul 1% ira à l’État du Sénégal à travers la SIRN.

Libération, ici à ébruité le scandale, parle d’une nébuleuse autour de 202 milliards Fcfa.

97% des 202 milliards Fcfa, générés par l’activité sont allés directement aux Portugais, alors que l’Etat et la Sirn, qui a fait tous les investissements, se sont retrouvés avec des miettes.

Pis, la société Lisenave International a amélioré, dans l’égalité totale du statut… d’entreprise franche d’exportation, l’audit provisoirement le manque à gagner pour l’Etat à 7 755 milliards Fcfa.

Libération, ici en ébruité le scandale, renseigne que ladite société paie un total mensuel de 2 340 000 Fcfa par mois soit 97 000 Fcfa par appartement.

Les auditeurs ont recommandé à la Sirn de saisir la justice mais Dakarnave manœuvre et refuse de communiquer aux auditeurs les éléments financiers demandés

Pour rappel, il y a aussi le scandale des appartements que la Sirn a mis à la disposition, depuis 1999, des cadres de la société portugaise Lisenave International.

Le s’agit de vingt-quatre (24) appartements situés à Centre-ville et payés seulement entre 60 000 et 80 000 Fcfa par mois.

Soit, dans cette zone, le prix locatif mensuel d’un appartement tourne autour de 600 000 Fcfa, l’unité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.