Cette action était portée par l’association Peta (Pour un Traitement Éthique des Animaux) et les organisations belges Gaia et Animal Rights.


Temps de lecture : 2 min

tun petit groupe de personnes déguisées en animaux a dansé mardi, entre 12h00 et 14h00, devant le parlement européen à Bruxelles, sur la chanson de Lene Lovich et Nina Hagen « Ne tuez pas les animaux ». Ils appelaient, au moyen de banderoles et pancartes, à signer l’initiative citoyenne européenne pour inciter l’Union européenne (UE) à supprimer progressivement l’expérimentation animale, à commencer parcells lancées pour des cosmétiques.



Cette dernière a dépassé les 640 000 signatures, mais doit atteindre le million d’ici le 31 août prochain pour que la Commission européenne examine la demande formulée.

Cette action était portée par l’association Peta (Pour un Traitement Éthique des Animaux) et les organisations belges Gaia et Animal Rights. Quelques-uns de leurs militants ont déployé des banderoles sur la place du Luxembourg avec notamment deux images de chiens mis en exergue leurs regards.

« Si nous rejetons comme inacceptable l’expérimentation sur les humains, comment pouvons-nous autoriser l’expérimentation sur d’autres êtres qui connaissent autant la douleur et la souffrance que nous ? », Questionne Jen Hochmuth, coordinatrice des campagnes pour les droits des animaux.

Les associations avancent que plus de 9 millions de souris, rats, poissons, chiens et autres animaux ont été utilisées en 2017 dans des procédures scientifiques au sein de l’Union européenne.

Les députés européens Caroline Roose (France Verts / Alliance libre européenne), Anja Hazekamp (Pays-Bas – Parti pour les animaux), Manuela Ripa (Allemagne – Parti écologiste-démocrate), Michal Wiezik (Slovaquie – Slovaquie progressiste) ou encore Martin Buschmann (Allemagne – Indépendant) sont passés à la mobilisation.

L’initiative citoyenne européenne « Pour des cosmétiques sans cruauté – S’engager en faveur d’une Europe sans expérimentation » a été portée par le réseau « Cruelty Free Europe », la Coalition européenne pour mettre fin à l’expérimentation animale, l’Eurogroupe pour Animals, l’organisation de protection des animaux Humane Society International Europe et PETA.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.