Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, les pays ont encouragé plusieurs salves de sanctions financières à l’égard de Moscou.


Temps de lecture : 2 min

LLes ministres des Finances des pays du G7 ont discuté mardi de sanctions supplémentaires contre la Russie, déjà sous le coup d’une série de mesures qui ont un « impact massif » sur son économie, a indiqué le ministre allemand des Finances.



« Nous avons échangé des suggestions sur des mesures supplémentaires qui peuvent être prises », a déclaré à l’issue d’une réunion virtuelle Christian Lindner, précisant que des décisions allaient intervenir « dans les prochains jours » et que le but était « d’ isoler la Russie politiquement, économiquement et financièrement ».

Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, les pays ont pris plusieurs salves de sanctions financières à l’égard de Moscou, en excluant plusieurs banques russes de la plateforme interbancaire internationale Swift, un rouage essentiel de la finance dans le monde entier. Ils ont aussi pris des mesures visant à empêcher la banque centrale russe de soutenir la monnaie nationale, le rouble, en limitant ses accès aux marchés internationaux des capitaux, et ont ajouté les noms de nombreuses personnalités russes sur les listes noires des individus dont les avoirs à l’étranger est gelé.

« La restriction des activités de la Banque centrale de Russie a déjà dépassé nos attentes (…), le rouble est en chute libre et le trésor de guerre de Vladimir Poutine a été durement touché », s’est félicité M. Lindner dont le pays exerce actuellement la présidence du forum G7 (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni et l’Union européenne). « Ces mesures ont un impact limité sur nous mais un impact maximum sur la Russie », at-il ajouté.

Les ministres ukrainiens des finances Serguiï Martchenko ont participé à cette réunion, selon M. Lindner, ici assuré que les Occidentaux continueront de se tenir «aux côtés du peuple ukrainien dans sa lutte pour la liberté».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.