Aller au contenu

L’équipe garde les options ouvertes pour Mark Cavendish

Lequipe garde les options ouvertes pour Mark Cavendish au 10 juillet 2024

moh encore, Cav! C’était une mission. La plupart des 176 pros qui ont participé au Tour de France de cette année auraient donné une dernière salve d’applaudissements à Mark Cavendish. Sauf pour ceux qui recherchent la victoire au sprint. Le sprinter britannique de 1,75 m et 70 kg, qui peut s’accroupir et fléchir en puissance à force unique dans la ligne droite d’arrivée, était arrivé sur le Tour à l’âge de 38 ans avec une dernière étape à gagner, l’étape 35, il serait le seul détenteur du record de le tour. Cavendish dépasserait l’incomparable Eddy Merckx.

Et puis ceci : il reste encore 64 kilomètres à parcourir pour la huitième étape, ce qui donne à Cavendish sa quatrième chance ; il n’a raté que de peu les trois premiers avec des places sixième, cinquième et deuxième. Un bang, un bang, une chute. Cavendish est en route. Trois coéquipiers se tiennent autour de lui, essayant de l’aider à se relever, il doit se relever, il doit continuer, il doit gagner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *