Aller au contenu

L’Union européenne interdite des sirops pour la toux potentiellement dangereux

Les sirops pour toux contenant de la pholcodine étaient destinés à traiter la toux sèche aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte.


Temps de cours : 2 min

LLes sirops pour le toux contenant de la pholcodine vont être interdits dans l’Union européenne car ils peuvent provoquer une réaction allergique très dangereuse en cas d’anesthésie générale, ad vendredi l’Agence européenne des médicaments (EMA).


Ces sirops, destinés à traiter les toux secs aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte, peuvent être dangereux même si le produit a été consommé longtemps avant l’anesthésie.

« L’usage de la pholcodine dans les 12 mois précédents peut provoquer, au moment de l’anesthésie générale, une réaction anaphylactique », une « réaction allergique soudaine, sévère et pouvant provoquer la mort », a précisé l’EMA dans un communiqué annoncént sa décision, qui sera appliquée dès son approbation administrative.

Ces médicaments, utilisés depuis les années 1950, ont été récemment commercialisés en Belgique, Croatie, France, Irlande, Lituanie, Luxembourg et Slovénie, notamment sous les marques Dimetane, Biocalyptol et Broncalene.

Le 1er octobre dernier, l’AFMPS, l’Agence fédérale belge des médicaments et des produits de santé, avait suspendu jusqu’à nouvel ordre l’autorisation de délivrance de médicaments contenant de la pholcodine, le temps que l’EMA boucle une nouvelle analyser sur la balance bénéfice-risque de ces produits. Un seul médicament avec de la pholcodine était précédemment commercialisé en Belgique, le sirop « Pholco-Méréprine Mono ». Comme le notait l’AFMPS, il existe des alternatives thérapeutiques pour soigner les affections respiratoires bénignes.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *