Aller au contenu

Pascal Ackermann a raté de peu la victoire d’étape

Pascal Ackermann a rate de peu la victoire detape au 18 juin 2024

Radprofi Pascal Ackermann (UAE Team Emirates) a frôlé sa première victoire de la saison dans la sixième étape du Giro d’Italia. Le joueur de 29 ans originaire de Kandel a terminé troisième du sprint massif de 162 kilomètres, une étape exigeante avec départ et arrivée à Naples, où la victoire d’étape est revenue à Mads Pedersen (Trek-Segafredo) devant Jonathan Milan (Bahrain-Victorious). .

« Je veux gagner mon étape ici au Giro », a déclaré Ackermann après la course Eurosport : « Je continuerai à me battre. » , n’a été dépassé qu’environ 300 mètres avant l’arrivée par les quelque 100 coureurs du peloton principal.

Evenepoel avec « mal de dos »

Andreas Leknessund (Team DSM) de Norvège a défendu avec succès le maillot rose de leader du classement général, et l’espoir allemand Lennard Kämna (Bora-hansgrohe) était également dans le peloton. Marius Mayrhofer (Team DSM) a complété un solide résultat allemand à la huitième place.

Le champion du monde et favori Remco Evenepoel (Soudal Quick-Step) a terminé 41e, à 28 secondes de Leknessund au classement général. Après deux chutes la veille, le jeune homme de 23 ans s’est mis en selle malgré « quelques maux de dos » et « quelques gros bleus ». Selon le médecin de l’équipe, le Belge souffre d’un hématome musculaire et d’une blessure au sacrum.

« J’ai une grosse tache noire sur le dos faite de sang », a déclaré Evenepoel. L’ancien joueur de l’équipe nationale des jeunes belges a manipulé le ballon facilement avant le début du match et, malgré la douleur, se sent « plutôt bien, je suis satisfait de la sensation ».

Vendredi, les coureurs seront confrontés à des paysages impressionnants et avec plus de 4000 mètres de dénivelé positif, ils auront beaucoup de travail à faire. La septième étape, longue de 218 kilomètres, part de Capoue et se termine par l’arrivée en montagne sur le plateau de Campo Imperatore. La montée finale est longue de 26,5 kilomètres, mais elle ne devient vraiment raide que dans la dernière partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *