Aller au contenu

Un riche homme d’affaires, son fils et un milliardaire britannique – qui étaient les passagers de Titan ? | Sous-marin manquant

Un riche homme daffaires son fils et un milliardaire britannique.7 au 19 juillet 2024

Mise à jourLes garde-côtes américains pensent que les cinq occupants du sous-marin Titan disparu sont morts. Des débris ont été trouvés indiquant une « implosion catastrophique ». Mais qui étaient ceux à bord qui ont été victimes d’une aventure meurtrière en route vers le naufrage du Titanic ?

Il y avait au total cinq personnes à bord. L’un d’eux était le milliardaire britannique Hamish Harding (58). Il n’était pas prêt pour son test. Il a reçu trois entrées dans le livre Guinness des records. Pourtant, Harding n’était pas connu comme un casse-cou, mais comme un aventurier conscient du risque. Cela a probablement à voir avec sa formation scientifique : il a fait ses études à l’Université de Cambridge, où il a obtenu des diplômes en sciences naturelles et en génie chimique.

Le milliardaire fait des affaires avec succès aux Émirats arabes unis depuis vingt ans. Il a été le fondateur d’une société de courtage aérienne internationale basée à Dubaï. L’année dernière, il était l’un des six astronautes à se rendre dans l’espace lors du cinquième vol habité de Blue Origin. Il était également très ami avec l’astronaute Buzz Aldrin (93 ans), qu’il a accompagné au pôle Sud en 2016, immédiatement la personne la plus âgée de l’Antarctique. Il a également vu des opportunités de gagner de l’argent là-bas: Harding travaillait sur un projet visant à établir un service régulier pour les jets d’affaires vers le pôle Sud. Harding était marié à Linda avec qui il avait un fils. Il a également eu un fils d’un précédent mariage.

Lisez le portrait complet (+) du milliardaire britannique ici.

Aussi l’homme d’affaires et consultant en affaires anglo-pakistanais immensément riche Shahzada Dawood (48) et son fils Suleman (19) se sont engagés dans l’aventure sous-marine. Shahzada est né au Pakistan mais a déménagé au Royaume-Uni où il a étudié le droit à l’Université de Buckingham. Il est devenu vice-président de l’un des plus grands conglomérats du Pakistan, Engro Corporation, avec des investissements dans les engrais, la fabrication de véhicules, l’énergie et les technologies numériques. Il est répertorié en ligne comme donateur du SETI Institute, une organisation à but non lucratif californienne qui étudie « la vie extraterrestre et l’intelligence dans l’univers ».

Dawood a vécu en Angleterre avec sa femme Christine et ses enfants Suleman et Alina. L’entrepreneur était connu à King Charles et travaillait avec des organisations caritatives telles que Prince’s Trust International et The British Asian Trust. Les intérêts de Shahzada incluent la photographie de la nature, le jardinage et « l’exploration des habitats naturels », tandis que son fils Suleman est un fan de littérature de science-fiction, selon un communiqué du groupe Dawood.

Aussi, la lessive Course de Stockton (61 ans), le fondateur et PDG d’OceanGate Expeditions, qui a dirigé les expéditions sur le Titanic, à bord. Rush est également co-fondateur de la Fondation OceanGate, une organisation à but non lucratif dédiée à apporter de nouvelles technologies pour soutenir les découvertes dans les sciences marines, l’histoire et l’archéologie. Il était autrefois le plus jeune pilote (18 ans) à obtenir une licence pour piloter un DC-8. « Une partie de ce que nous faisons est de faire comprendre aux gens que la majeure partie de l’histoire humaine est sous l’eau », a-t-il déclaré dans une interview. Le riche homme d’affaires a été discrédité en raison d’une déclaration sur les règles de sécurité. Lors de la construction du Cyclope 1, une version antérieure du sous-marin aujourd’hui disparue, il a refusé une inspection officielle car son navire présentait « des caractéristiques innovantes qui ne répondaient pas aux normes existantes ».

Enfin, le pilote du sous-marin français a piloté Paul-Henri Nargeolet (77) le navire. Nargeolet était un commandant de la marine française à la retraite qui était auparavant à la fois plongeur et capitaine de dragueur de mines. Il était donc connu dans son pays sous le nom de « Monsieur Titanic », l’expert français du Titanic. Il a visité l’épave du Titanic à plusieurs reprises et a également participé à la première expédition en 1987. Dans une interview de 2020 avec ‘France Bleu Radio’, il a parlé des dangers de la plongée sous-marine et a déclaré : « Je n’ai pas peur de mourir, Je pense que ça arrivera un jour. Dans une interview accordée à un journal irlandais, il a récemment déclaré : « Si vous êtes à 11 mètres ou 11 kilomètres et qu’il se passe quelque chose de grave, le résultat est le même. Si vous êtes en eau très profonde, vous mourrez avant même de réaliser quoi que ce soit, donc ce n’est pas grave.

VOIR ÉGALEMENT. La Flamande Pamela Peeters a connu le milliardaire Hamish Harding

PORTRAIT. Le voyage sous-marin dans le Titanic coulé n’est même pas l’aventure la plus extrême du milliardaire Hamish Harding (+)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *