Aller au contenu

Voyage : Le point sur la situation dans les stations de ski européennes

Voyage Le point sur la situation dans les stations au 29 février 2024

La fin 2022 et le début 2023 ont été difficiles pour de nombreux domaines skiables des Alpes.

en raison des températures extrêmement douces du début d’année en Europe, de nombreuses stations alpines ont dû fermer une partie ou la totalité de leurs pistes.


Voici un point sur les différentes régions touchées, qui saluent le retour de la neige cette semaine et espèrent rattraper le temps perdu :

L’Autriche

Des dizaines de stations ont baissé le rideau dans ce pays d’Europe centrale, tandis que d’autres ont réduit leurs voilures et par conséquent baissé le prix des forfaits.

Les réservations ont jusqu’à présent résisté à la débâcle, selon le président de l’association hôtelière Walter Veit, qui représente principalement des propriétés haut de gamme. Il prévient cependant d’un possible retrait en janvier.

A noter également une baisse du nombre de skieurs venus pour la journée, découragés par le manque de neige.

France

Selon Domaines skiables de France (DSF), organisme représentant les exploitants des 250 stations, moins de la moitié des pistes étaient ouvertes la semaine dernière.

Les conditions météo ont contraint à l’annulation de certaines compétitions, comme la 4e étape de l’E-Trophée Andros, qui aurait dû se dérouler à Tignes (Savoie) les 13 et 14 janvier. Dans l’Ain c’est la 39e édition de la course de chiens de traîneaux Retordica qui n’a pu se tenir, ainsi qu’en Haute-Savoie, la Coupe du monde de télémark qui pourrait être reportée à février.

Suisse

Près de la moitié des 240 stations de ski ont été contraintes d’arrêter ou de réduire leurs activités.

Si celles situées au-dessus de 2 000 m ont résisté grâce à un début de saison froid, ce sont les stations situées en contrebas qui ont le plus souffert, avec des ventes de gréements en baisse de 10 % entre fin novembre et fin décembre.

Le bilan des excursions d’une journée est « mitigé », explique Suisse Tourisme dans son premier rapport. « Les touristes suisses avaient peu envie de se rendre spontanément à la montagne à cause de la pluie, des températures presque printanières et du manque de neige. »

Italie

Les stations du nord du pays, dans les Dolomites, ont réussi à rester ouvertes grâce aux chutes de neige de décembre et à l’utilisation des canons.

En revanche, dans les Apennins (centre) les portes sont restées fermées en raison d’un climat trop doux qui empêchait l’utilisation de la neige de culture.

Annulation de réservations d’hôtels, moniteurs de ski inactifs : la semaine dernière les voyagistes de ces régions ont lancé un appel à l’aide.





Lire aussi
La fonte des glaciers est plus grave qu’on ne l’imaginait


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *